Loading...
Association Alcmène 2017-03-22T16:53:05+00:00

ALCMÈNE

 

Présentation               Adhésion, dons, achats (paiement en ligne)               Production CD/DVD              Alcmène : Pourquoi ce nom ?

PROMOTION ET DIFFUSION

L’association Alcmène est née officiellement le 20 novembre 2010, date de sa publication au Journal Officiel.

Son objet est d’assurer la promotion et la diffusion de la musique du compositeur Patrick Burgan, notamment par l’enregistrement et l’édition discographique et vidéographique de ses œuvres (CD, DVD, ou autres supports, actuels ou futurs), diffusion multimédia, production de spectacles vivants (concerts, spectacles audio-visuels, ou tout type de manifestation publique consacrée à sa production artistique).

Son siège social est : 3 rue Vincent Lay 31600 Muret.
Tél : 0613043808

Présidente : Joëlle Boulanger

Présidente d’honneur : Madame Mady Mesplé

Logo Alcmène

Adhésion, dons, achats (paiement en ligne)

Adhésions

Vous aimez la musique du compositeur Patrick Burgan et voulez participer à l’édition discographique de ses œuvres : en adhérant à l’association, vous soutenez la production des phonogrammes et vidéogrammes. Les adhérents bénéficient de remises sur le prix de vente des CD et des DVD.
Renseignements au 0613043808 ou à l’adresse alcmene.pb@gmail.com

Bulletin d’adhésion

Mécénat

Vous souhaitez apporter votre soutien financier sous forme de don manuel : vous devenez mécène de l’association.
Adressez votre chèque au siège social, 3 rue Vincent Lay 31600 Muret, à l’ordre de l’association « Alcmène ». Un reçu vous sera expédié en retour.

Paiement en ligne

Adhésion, dons, achat de CD ou de place de concert

Production CD DVD

« REQUIEM » pour mezzo-soprano, clarinettes, saxophones, violoncelle, 2 percussions, grand-orgue et chœur mixte.
(Commande de l’Etat et de l’Addim 70)
Production Alcmène – Label Klarthe (réf. K 025)

Disponible en magasin et sur toutes les plates formes numériques :
http://www.klarthe.com/index.php/fr/enregistrements/requiem-detail
http://musique.fnac.com/a10161689/Patrick-Burgan-Requiem-CD-album

Bulletin de souscription : cliquez ici

Extrait audio : Dies Irae
Extrait audio : Confutatis
Extrait audio : Pie Jesu
Extrait audio : Offertoire
Extrait audio : Sanctus
Extrait audio : In Paradisum
Extrait audio : Lacrimosa

« 1213-BATAILLE DE MURET » pour 2 récitants, choeur mixte, ensemble de cuivres anciens et percussion.
(Commande de l’ensemble Les Sacqueboutiers)
Production Alcmène – Label Hortus (réf. Hortus 127)

Disponible en magasin et sur toutes les plates formes numériques :
http://musique.fnac.com/a9431308/Patrick-Burgan-1213-Bataille-de-Muret-CD-album
https://www.amazon.fr/Burgan-Patrick-1213-Bataille-Muret/dp/B01BE4TD1W?ie=UTF8&*Version*=1&*entries*=0
https://play.idol.io/pierre-yves-binard-ensemble-vocal-quinte-et-sens-ensemble-vocal-scandicus-renat-jurie-les-sacqueboutiers-de-toulouse-burgan-1213-bataille-de-muret

Achetez directement : cliquez ici

Extrait audio : « Premier assaut »
Extrait audio : « Second assaut »
Extrait audio : « La bataille »
Extrait audio : « Le deuil »

L’association Alcmène a aussi soutenu :

– la production du CD « French trombone concertos » (inclus « La chute de Lucifer« ) – Fabrice Millischer – Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken – Ulrich Kern.
ECHO KLASSIK 2014 du meilleur enregistrement
Grand Prix de l’Académie Charles Cros 2014

– la production du CD « Jubilations » (inclus « Jubilatio«  pour 4 voix de femmes) – Ensemble Cum Jubilo – Ligia Digital/Harmonia Mundi
Enregistré en l’abbatiale de St-Amant de Boixe – Sortie du CD : 19 mai 2015.

http://musique.fnac.com/a8278775/Patrick-Burgan-Jubilations-CD-album

– la production du CD « Hommage à Dutilleux » (inclus « Songe à la douceur…«  pour violoncelle) – Fabrice Bihan – Label Triton – Sortie du CD : 22 mai 2015.

http://musique.fnac.com/a8663918/Henri-Dutilleux-Hommage-a-Henri-Dutilleux-CD-album

– la production du CD « Violoncelle 5 cordes » (inclus « Brises«  pour Vclle piccolo) – Etienne Péclard – Label Triton – Sortie du CD : janvier 2016.

http://disques-triton.fr/index.php/fr/nouveautes-et-promotions/355-e-peclard-violoncelle-5-cordes

Alcmène : pourquoi ce nom ?

Mère d’Héraclès, épouse d’Amphytrion, Alcmène est avant tout une femme fascinante par sa grandeur humaine. La profession de foi énoncée ci-dessous réunit quelques thèmes de prédilection chers au compositeur qui projette d’ailleurs un opéra consacré à ce personnage.

Jean Giraudoux : Amphitryon 38, acte II, scène 2

Dialogue entre ALCMENE qui croit parler à son mari, et JUPITER qui a dû prendre l’apparence d’Amphytrion pour la séduire.

JUPITER : Tu n’as jamais désiré être déesse, ou presque déesse ?

ALCMÈNE : Certes non. Pourquoi faire ?

JUPITER : Pour être honorée et révérée de tous.

ALCMÈNE : Je le suis comme simple femme, c’est plus méritoire.

JUPITER : Pour être d’une chair plus légère, pour marcher sur les airs, sur les eaux.

ALCMÈNE : C’est ce que fait toute épouse, alourdie d’un bon mari.

JUPITER : Pour comprendre les raisons des choses, des autres mondes.

ALCMÈNE : Les voisins ne m’ont jamais intéressée.

JUPITER : Alors, pour être immortelle !

ALCMÈNE : Immortelle ? À quoi bon ? À quoi cela sert-il ?

JUPITER : Comment, à quoi ! Mais à ne pas mourir !

ALCMÈNE : Et que ferai-je, si je ne meurs pas ?

JUPITER : Tu vivras éternellement, chère Alcmène, changée en astre ; tu scintilleras dans la nuit jusqu’à la fin du monde.

ALCMÈNE : Qui aura lieu ?

JUPITER : Jamais.

ALCMÈNE : Charmante soirée ! Et toi, que feras-tu ?

JUPITER : Ombre sans voix, fondue dans les brumes de l’enfer, je me réjouirai de penser que mon épouse flamboie là-haut, dans l’air sec.

ALCMÈNE : Tu préfères d’habitude les plaisirs mieux partagés… Non, chéri, que les dieux ne comptent pas sur moi pour cet office… L’air de la nuit ne vaut d’ailleurs rien à mon teint de blonde… Ce que je serais crevassée, au fond de l’éternité !

JUPITER : Mais que tu seras froide et vaine, au fond de la mort !

ALCMÈNE : Je ne crains pas la mort. C’est l’enjeu de la vie. Puisque ton Jupiter, à tort ou à raison, a créé la mort sur la terre, je me solidarise avec mon astre. Je sens trop mes fibres continuer celles des autres hommes, des animaux, même des plantes, pour ne pas suivre leur sort. Ne me parle pas de ne pas mourir tant qu’il n’y aura pas un légume immortel. Devenir immortel, c’est trahir, pour un humain. D’ailleurs, si je pense au grand repos que donnera la mort à toutes nos petites fatigues, à nos ennuis de second ordre, je lui suis reconnaissante de sa plénitude, de son abondance même… S’être impatienté soixante ans pour des vêtements mal teints, des repas mal réussis, et avoir enfin la mort, la constante, l’étale mort, c’est une récompense hors de toute proportion… Pourquoi me regardes-tu soudain de cet air respectueux ?

JUPITER : C’est que tu es le premier être vraiment humain que je rencontre…