Two poems by Victor Hugo (1985) 2 children voices and 1 male voice 2018-09-06T20:25:38+00:00

Project Description

Two poems by Victor Hugo

2 children voices and 1 male voice
(1985)
Duration: 4’35
1. Viens, une flûte invisible (1’50) – 2. Hier au soir (2’45)
Publisher: Editions Jobert

2 children voices and 1 male voice

POEMS

Come! An invisible flute

Come! An invisible flute
Is sighing in the orchards. –
The most peaceful song
Is the song of shepherds.

Under the holm oak tree, the wind ripples
The shaded mirror of the water. –
The most joyous song
Is the song of birds.

Let no concern trouble you.
Let us love! Let us love forever! –
The most charming song
Is the song of lovers.

Victor Hugo (« Les contemplations »)

Hier au soir
Hier, le vent du soir, dont le souffle caresse,
Nous apportait l’odeur des fleurs qui s’ouvrent tard ;
La nuit tombait ; l’oiseau dormait dans l’ombre épaisse.
Le printemps embaumait, moins que votre jeunesse ;
Les astres rayonnaient, moins que votre regard.
Moi, je parlais tout bas. C’est l’heure solennelle
Où l’âme aime à chanter son hymne le plus doux.
Voyant la nuit si pure et vous voyant si belle,
J’ai dit aux astres d’or : Versez le ciel sur elle !
Et j’ai dit à vos yeux : Versez l’amour sur nous !
Victor Hugo (« Les contemplations »)